Le programme 2010

 

Vous pouvez trouvez ici les différentes sessions disponibles par track. Nous continuerons à les ajouter au fur et à mesure des annonces quotidiennes sur Twitter .

Les sessions pour chacun des 4 tracks :

Rendez-vous sur le formulaire d'inscription pour participer à l'événement.

 

Programme

  • 08h15 : Accueil des participants
  • 08h40 : Mot des organisateurs & Criée des orateurs
  • 09h00 : Keynote de Nicolas Martignole (30 minutes)
  • 09h40 : Début des sessions du matin
  • 13h20 : Pause repas
  • 14h10 : Keynote de Regis Medina (30 minutes)
  • 14h50 : Début des sessions de l'après midi
  • 18h30 : Mot de la fin & Tirage au sort

Les sessions durent toutes 1 heure, séparées par des pauses de 20 minutes.

 

Agile

 

Session A1, de 9h40 à 10h40 :

Le terrain Agile

Jean-Philippe Vigniel

L'objectif est de présenter un retour d'experience réussie de la mise en place de SCRUM sur un gros projet d'innovation

chez Orange. L'idée est de présenter les points issus de la méthode qui nous ont posé le plus de difficulté et voir

comment un projet géré en agile peut s'insérer dans une organisation et des processus plutot waterfall.

Les points abordés sont les suivants.

  • Arrivé de la nouvelle équipe sur un projet géré en mode MOA/MOE plutot conflictuel
  • Réorganisation de l'équipe et description des rôles
  • Mise en place de SCRUM
  • Gestion des réunions de lancement de Sprint
  • Gestion de la construction du backlog avec un point détaillé sur la difficulté des User story unitaires.
  • Gestion des tests internes et de la validation externe, Gestion du passage des jalons du groupe
  • Gestion de la relation de confiance avec notre Product Owner et Sponsor.

 

 

Session A2, de 11h à 12h :

Integration of User Centered Design in Agile Development of RIA

Julia Borkenhagen, Jacques Desmazières

The Agile Manifesto emphasizes the importance of individuals and interactions over processes and tools, and that's precisely where the User Centered Design approach comes in. UCD always focuses on the users first, keeps them involved during the entire project and emphasizes the need for iterations and team collaboration.

As technologies are becoming more advanced and allow for more sophisticated applications, users are also becoming more demanding in terms of the experience they wish to have. It therefore makes a lot of sense to focus on the users and their needs.

Find out what UCD means in practice: we will explain the different techniques we use and how the two worlds of UCD and Agile can merge together.

 

 

Session A3, de 12h20 à 13h20 :

Adoption de l'Agilité par les usages

Xavier Warzee

L'agilité et tout particulièrement la méthode Scrum connaissent une phase d'adoption massive qui ne va pas sans heurter les habitudes des différentes parties prenantes d'un projet.

Dans une phase d'accompagnement et de gestion du changement, une transition vers l'agilité peut être facilitée par l'adoption de certains usages comme le "touch".

Les interactions entre individus devenant prépondérantes dans une démarche agile, il est important, dans une démarche pragmatique d'entreprise ne pouvant ignorer les aspects "reporting" ou auditabilité, de proposer des technologies et outils ne provoquant aucune friction quant aux pratiques agiles.

Nous verrons aussi comment la préservation d'usages plus classiques comme la gestion de projets avec des outils comme Excel peuvent aussi faciliter une démarche de transition quand ces usages sont connectées à un référentiel commun.


Session A4, de 14h50 à 15h50 :

Scrum, introduction et mise en oeuvre avec iceScrum

Claude Aubry

Introduction à Scrum (15')

Exemple d'utilisation avec l'outil Open Source iceScrum. C'est la toute dernière version (en Grails) qui sera montrée.

Déroulement de la session de façon agile, interaction avec les participants pour définir les priorités.


Session A5, de 16h10 à 17h10 :

Agilité : 10 ans déjà

Thierry Cros

 

10 ans d'agilité...

  • Agilité ? Le Manifeste et son histoire
  • période "pionner" XP
  • puis scrum et la scrum mania... Scrum, la méthode qui fait vendre l'agilité
  • puis lean software

Et maintenant plutôt un framework de principes et pratiques qu'une gué-guerre de méthodes.

Avec qd même cette question :

  • l'agilité se réduit elle à livrer + vite ? ou
  • quid des principes "d'auto-organisation, de rythme viable ?

Serions-nous à la croisée des chemins entre

  • une agilité exclusivement "rentabilité"
  • une véritable agilité, qui refuse les organisations dilbertesques...

Nostalgie ? Non !

Il s'agit ici de revenir à la définition historique pour nous aider à déterminer le style d'agilité que nous souhaitons.

Pour tout simplement peut-être découvrir ce qu'est vraiment l'agilité : un projet social, bien au-delà des itérations d'XP ou des sprints de Scrum...

 


Session A6, de 17h30 à 18h30 :

Lean engineering

Jean-Christophe Dubail

La conférence est un extrait de la présentation du Lean Engineering de l'Institut Lean France. Le lean engineering est le système mis en œuvre par Toyota qui repose comme toujours sur l'élimination des gaspillages et le fait d'apporter le maximum de valeur au client. Il est développé au travers des notions de processus de développement, des compétences des employés et d'outils et technologies comme: Développement en phase de projet (standard de développement), Gestion des projets avec le Chief Engineer, le plateau, le front load et les alternatives, La création, l'évolution et la gestion de modules standard (standard de conception), L'adéquation marché/produit/processus avec la démarche TCTP et les outils qui lui sont associés, L'intégration fournisseurs, L'amélioration continue avec en particulier la VSM et les chantiers kaizen appliqués à l'engineering, Lean management en développement.


 

 

 

iPhone

 

Session I1, de 9h40 à 10h40 :

Hello iPhone

Stephane Tavera

Comment ça une conférence iPhone qui n'a pas son application iPhone ?!...

Vous souhaitez assister à un atelier iPhone, ou découvrir en pratique les points forts de de la plateforme iPhone ?... Cette session est faite pour vous. Après une présentation succincte de la plateforme, nous réaliserons l'application Soft-Shake pour iPhone !

 

Session I2, de 11h à 12h :

Développement d'une application iPhone pilotée par les tests

Emmanuel Etasse

Peut-être avez-vous déjà vu des démos de développements pilotés par les tests (TDD) avec iPhone? Peut-être des programmes "Hello World" ou bien des spikes? Dans cette session, nous vous présentons un retour d'expérience sur le développement d'une vraie application, disponible sur le Apple Store. Durant cette session, vous verrez du code et vous poserez plein de questions ;-)

 

Session I3, de 12h20 à 13h20 :

Distribution d'applications iPhone en Entrepris: Réalisation d'un AppStore interne

Géraud de Laval

Depuis iOS4, il est possible de distribuer des applications iPhone via HTTP. Nous verrons comment utiliser ces nouveaux outils pour distribuer des applications à travers d'un AppStore interne, que ce soit pour le test AdHoc ou pour le déploiement en entreprise.


 

Session I4, de 14h50 à 15h50 :

Agile iOS Development

Jérôme Layat

How an iOS development company and its customer could work together in getting the best results within strong constraints: High standards features, short delays, a fixed product release date, a functional scope still to be defined and even sometimes suggested to the customer at the project start. During this session, you will discover how agile practices can help into reaching such challenging goals. (description refaire en français ;) )

 

Session I5, de 16h10 à 17h10 :

Optimizing iOS applications

Marc-Antoine Scheurer

Tips and tricks to get the best performance out of an iOS application.


 

Session I6, de 17h30 à 18h30 :

iPhone et Agile, l'amour vache

Guillaume Duquesnay

"Il l’avait remarqué, elle était séduisante, cette techno. Enfin il avait trouvé quelqu’un à l’esprit aussi libre que lui, préférant la spontanéité au cérémonial, la passion plutôt que les fausses promesses.

Elle le trouvait rassurant, ce processus, bien charpenté, mature mais ouvert, toujours tourné vers les autres et à l’écoute. Elle avait besoin de respectabilité, c’était un bon parti, pas du genre à la cloîtrer.

Vinrent l’émoi des premiers rendez-vous, la passion des premières fois, puis la routine, le doute, les désillusions, la vaisselle cassée, les infidélités, les cris, les pleurs, les réconciliations.

Si vous voulez connaître la fin de l’histoire et découvrir si l’appli iPhone et le processus agile sont vraiment faits pour être ensemble, rendez-vous à Genève."


 

Java

Session J1, de 9h40 à 10h40 :

NOSQL also means RDF stores: an Android case study

Fabrizio Giudci

After decades of SQL predominance in the world of data persistence, things are changing fast. Especially in the highly-distributed, high performance scenarios a number of persistence solutions are emerging and offering better properties than the traditional SQL RDBMS. RDF stores, taken from the Semantic Web bag of technologies, are one of the many alternatives to a SQL database. Designed with a highly distributed scenario in mind, they offer excellent features for partial or complete data replication among different nodes and are particularly useful when the data can't be modeled in advance with a static schema. Existing RDF standards for cataloguing media and documents (e.g. the Dublin Core) are helping the spread of RDF stores, that are supported in the Java world by two major open source frameworks, OpenSesame and Jena.

 

As mobile phones and equipment are getting more and more powerful, thus comparable in computing facilities to regular desktop appliances, they seem good candidates for hosting RDF stores, in place of a regular SQL database, for managing the persistence of application with compatible requirements. In particular, Android from Google offers a runtime environment that is partially compatible with Java - even though with subtle or not-so-subtle differences, that make the porting non trivial. This talk will illustrate how it has been possible to integrate a portion of the OpenSesame RDF framework in a real world application for Android smartphones (blueBill Mobile - http://bluebill.tidalwave.it/mobile). It will show how a number of techniques, including static bytecode manipulation by means of Maven and other tools, have been effectively used to solve the issues and have the required subset of OpenSesame running embedded in the application.

 

Session J2, de 11h à 12h :

La Tequila du développement Web

Nicolas Martignole

Votre application Java utilise une base de données, vous travaillez sur un projet de plusieurs mois, la dernière fois que vous avez essayé de coder une page cela vous a demandé 2 jours... Vous voulez tester un nouveau cocktail détonant pour le développement Web ?

Venez découvrir Play! Framework, un framework Java open-source qui permet de travailler efficacement et qui partage beaucoup de ses valeurs avec la nouvelle philosophie de Java EE 6.

 

Session J3, de 12h20 à 13h20 :

Vaadin - Rich Web Applications in Server-side Java without Plug-ins or JavaScript

Joonas Lehtinen

Get introduced to the Vaadin Web framework by one of its core developers, Joonas Lehtinen. The Vaadin framework provides a desktop-like programming model on the server for creating Rich Internet Applications (RIAs) in plain Java - without the need for HTML, XML, plug-ins or JavaScript. In this session, Joonas lays out the key concepts of the server-side RIA development model and compares it to client-side RIA. To demonstrate the use of framework, an example application is developed during the session step-by-step. The presentation is concluded with pointers on how to start developing your own applications with Apache-licensed Vaadin-framework.

 

Session J4, de 14h50 à 15h50 :

JAX-RS and Java EE 6

Paul Sandoz

The presentation focuses on three parts REST, JAX-RS and how JAX-RS integrates with Java EE 6.

The REST style will be briefly introduced explaining what it is and what are the advantages.

Then JAX-RS, the Java API for RESTful Web services, will be discussed. Where appropriate live coding demonstrations will be used to aid the explanations of JAX-RS features.

Finally how JAX-RS integrates with Java EE 6 technologies such as Enterprise Java Beans (EJB) 3.1. Live coding demonstrations will be used.

 

Session J5, de 16h10 à 17h10 :

Ecrivez et automatisez vos tests fonctionnels avec jBehave

Xavier Bourguignon

Les tests unitaires sont maintenant rentrés dans les moeurs, mais quid des tests fonctionnels ? 
Vous avez toujours une armée de testeurs prêts à répéter inlassablement les mêmes scénarios décrit par votre client ?
Avec jBehave, apprenez à écrire vos scénarii avec votre client grâce au paradigme Given-When-Then puis à les implémenter pour les exécuter de façon automatique.
Internationalisation des scenarii, tableau d'exemples, intégration contiunue, ... retour d'expérience sur les fonctionnalités les plus intéressantes de jBehave.

 

Session J6, de 17h30 à 18h30 :

Let's make this test suite run faster

David Gageot

The more the tests, the longer the build. And when the build gets longer, the bugs take longer to fix, the features take longer to deploy. Every build should be minutes long, all tests included.

Now lets say, our test suite takes much longer than that. How to reduce its duration? Where to start?

Making tests become useless, converting functional tests to unit tests, running tests in parallel, building projects in parallel, doing slow tasks only once, writing fast DBMS tests... Let's share dozens of tips to fasten you test suite A LOT.

 

 

Incubateur

Session X1, de 9h40 à 10h40 :

Le développement durable

Dominic Williams

La société civile et le monde politique soumettent les entreprises à une pression croissante pour intégrer des préoccupations sociales, environnementales et économiques dans leurs activités. A l'heure du développement durable, quelle part peut jouer le développement logiciel dans la révolution Green-IT, aujourd'hui principalement cantonnée aux problématiques matérielles?

Après une brève introduction au domaine de la RSE (responsabilité sociale des entreprises), cette présentation dissèque le poids de l'activité de développement logiciel sur l'environnement et sur le bien-être des individus.

Ensuite, quelques grands axes de travail sont identifiés afin d'encourager chacun à contribuer, au travers du métier de développeur, à ce nos sociétés évoluent vers un modèle plus respectueux des gens et de la nature.

  • S'approprier son métier, son poste et son entreprise.
  • Adoption de technologies et méthodes de travail efficaces.
  • Réduction de l'empreinte écologique des logiciels.
  • Réduire, grâce aux logiciels, l'empreinte écologique d'autres activités.
  • Développer les structures coopératives.

 

Session X2, de 11h à 12h :

Cloud Computing: anatomie et pratique

Marc-Elian Bégin

Introduction au cloud computing, ses différentes déclinaison et ces avantages.

Durant cette session, j'espère pouvoir démontrer comment déployer son propre cloud sur des ressources privées, grâce au stack StratusLab.

Je vais également passer en revue les différents type de cloud: IaaS, PaaS et SaaS, avec une insistance sur Amazon EC2.

 

Session X3, de 12h20 à 13h20 :

Les DVCS sont vos amis

Sébastien Douche

Comment rendre son développement stable avant de livrer ? Comment éviter que les développeurs se marchent sur les pieds quand ils codent ? Comment corriger rapidement une erreur en production ? Voila une partie des problèmes qu'il est nécessaire de régler si on veut garder son projet sur les rails.  Ne trouvant pas de réponses satisfaisantes dans les outils "traditionnels", Ce fut pour moi le coup de fouet pour apprendre et déployer voici 3 ans, les outils de gestion de source décentralisées (DVCS).

En prenant cette expérience comme fil rouge, la 1ere partie présentera l'atout majeur des DVCS, qui surclasse les autres outils quand on souhaite augmenter drastiquement la qualité des développements logiciels. Vous comprendrez ainsi pourquoi les DVCS ne sont pas utiles uniquement "quand on veut travailler dans le train" :). Mais cette puissance demande en contre partie de perdre ses habitudes et de ré-apprendre à utiliser un outil de gestion de source. C'est l'objectif de la 2eme partie en présentant les concepts fondamentaux des DVCS à l'aide de git.

L'ambition de cette présentation est non seulement de vous convaincre de passer aux DVCS, mais aussi de vous donner la connaissance nécessaire à leurs utilisations.

 

Session X4, de 14h50 à 15h50 :

IT Design & Ergonomy

Pascal Petit

How ergonomy and usuability can enhance web applications and user experiences.

 

Session X5, de 16h10 à 17h10 :

NoSQL : Enfin de la biodiversité dans l'écosystème des bases de données

Olivier Mallassi

NoSQL est en passe de réussir là où les bases de données objet et XML ont échoué : offrir de nouveaux systèmes de stockage alternatif à notre "bonne vieille" base de données relationnelle, pour répondre au mieux aux problématiques actuelles.

Nous vous aiderons à vous y retrouver dans la jungle des technologies NoSQL, à comprendre les différents types de solutions utilisées par les grands acteurs du Web. Sans pourtant reléguer au placard les SGBDs classiques, vous découvrirez les cas d'utilisations typiques de ces technologies et comment les bases NoSQL permettent d'apporter des solutions simples et élégantes à des problèmes trop complexes en relationnel, tout en répondant aux problématiques de scalabilité.

 

Session X6, de 17h30 à 18h30 :

The feel of Scala

Mario Fusco

The presentation is an introduction to the Scala language. It will show the most important characteristics and winning points of the language with special attention to some specific features like: the ability to painlessly mix functional and object oriented programming, its powerful collections framework, its type inference mechanism, the clear distinction between mutable and immutable data and how its actor model could make the concurrent programming more effective and less error-prone.

 

Rendez-vous sur le formulaire d'inscription pour participer à l'événement.