Jean Baptiste NIZET

Jean Baptiste NIZET

JB ne boit pas de café, ce qui en fait un développeur hors normes. Mais il n’y a pas que ça. JB n’est vraiment content de son code que lorsqu’il est documenté et testé. Voir la barre des tests unitaires rester verte jusqu’au bout est l’un des petits plaisirs de sa vie. Ça et la plongée sous-marine, qu’il pratique et enseigne. Aux dires de sa compagne, JB est aussi un peu accroc à StackOverflow. Il y a des addictions plus graves, surtout pour un développeur. Le café par exemple. JB aime l’encapsulation, les méthodes bien nommées, l’immuabilité, Guava, le fluent builder pattern, l’injection de dépendances, le code formaté à la main avec soin. Même après 15 ans d’expérience, il trouve toujours magique qu’une requête SQL puisse trouver ce qu’on veut en si peu de temps. JB n’aime pas qu’on compare un booléen à true. A false non plus. Il trouve que les tabulations dans le code source, c’est mal. Presqu’aussi mal que de ne pas mettre d’espace autour des opérateurs. Mais largement moins mal que Maven, que JB déteste avec passion.

Sessions